5 actus ferroviaires à l’étranger à ne pas manquer

Le 25/07/2022 Par Equipe UdI
Chaque trimestre, l’UdI revient sur les actualités les plus marquantes des 3 derniers mois.

Cette semaine c’est la thématique du ferroviaire à l’étranger qui sera abordé avec des trains transformés en hôpital mobile en Allemagne, l’électrification du corridor ferroviaire « Rail Baltica »  en Europe de l’Est, une nouvelle étape de franchie pour la ligne ferroviaire Lyon-Turin, un train bi-océanique en Amérique du Sud et enfin l’aide de l’Allemagne à l’Ukraine pour l’exportation de blé.

Bonne lecture !


Des trains transformés en hôpital mobile

La Bundeswehr (armée fédérale allemande) prévoit d'acheter des trains ICE afin de les utiliser comme hôpitaux mobiles

Au moins trois ICE 3 Neo devraient être à la disposition des forces armées à partir de 2025. Le projet prévoit entre autres la mise en place de lits de soins intensifs dans les trains et pourra être utilisé pour transférer des patients civils de soins intensifs dans des situations de crise. Pendant la pandémie de corona, la Bundeswehr a utilisé des avions à cette fin.


L’électrification du corridor ferroviaire “Rail Baltica”

Rail Baltica”, le nouveau projet d’infrastructure de transport ferroviaire en Europe du Nord-Est se retrouve face aux défis d’une électrification à grande échelle.

L’ambition du projet est d’intégrer les trois états baltes dans le réseau ferroviaire européen, reliant Tallinn à Varsovie via Riga et Kaunas, ainsi qu’une branche Kaunas-Vilnius (tout en assurant la possibilité de développer jusqu’en Finlande ultérieurement). Pour un tel corridor, le projet d’électrification nécessite une collaboration entre les autorités gouvernementales, les gestionnaires de réseaux de transport d’électricité et les fournisseurs d’énergie. 


Une étape franchie pour la future ligne ferroviaire Lyon-Turin

Après 7 années de travaux, les 10 premiers kilomètres du tunnel de base du Lyon-Turin ferroviaire sont donc désormais creusés

Il aura fallu 7 années de travaux pour excaver 9 km de tunnel au tunnelier et plus de 3 km en méthode conventionnelle. Une traversée expérimentale a finalement été réussie dans « le houiller productif », zone géologique la plus complexe du projet. L'ultime percement à 600 m de profondeur a permis de relier les deux fronts d'attaque : côté Est, en direction de Turin et côté Ouest, en direction de Saint-Jean-de-Maurienne.


Le train bi-océanique

En Amérique du Sud, un gigantesque projet de ligne ferroviaire a pour but de relier en train les côtes atlantique et pacifique pour créer un axe commercial à travers le continent sud-américain.

« Le nouveau canal de Panama. » C’est ainsi que l’ancien président de la Bolivie, Evo Morales, qualifie ce nouveau projet. Le train bi-océanique reliera les côtes atlantique et pacifique, de Puerto de Santos, au Brésil, jusqu’à Puerto de Ilo, au Pérou. Cette ligne ferroviaire a pour but de créer un nouvel axe commercial majeur à travers le continent sud-américain et profitera également à la Chine.


L'Allemagne aide l'Ukraine à exporter son blé par train

L'Allemagne a mis sur pied un "pont ferroviaire" avec l'Ukraine pour aider Kiev à exporter ses céréales, qui s'accumulent dans le pays à cause du blocus maritime imposé par la Russie.

La compagnie ferroviaire allemande "est en train d'extraire d'Ukraine des quantités massives de céréales en ce moment, via la Pologne en direction des ports du nord de l'Allemagne pour leur exportation.



Photo by Claudio Schwarz on Unsplash