"La formation agile, ça veut dire quoi ?"

Le 18/12/2017 Par l'équipe de l'UDI
Valérie Viseur, directrice de l'UDI, revient pour nous sur la définition de formation agile. Quand on parle de formation agile, on fait très souvent référence à l’agilité dont les collaborateurs doivent de plus en plus faire preuve, et donc à l’évolution de leurs compétences dans un environnement digital qui révolutionne le quotidien au travail. Les formations doivent être agiles pour permettre aux collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences. Et c’est vrai, c’est le rôle des formations, c’est même notre responsabilité en tant qu’Université d’entreprise. Mais l’agilité dans la formation ne se limite pas à cela. Cela va beaucoup plus loin.

Retournons aux sources de l’agilité. C’est dans l’informatique que les méthodes agiles ont fait leur apparition il y a quelques années. Longtemps réservées aux geeks, aujourd’hui ces méthodes sont adoptées à tous les niveaux par les plus grandes sociétés du monde entier mais aussi par les plus petites. 

Mais la méthode agile c’est quoi ? La méthode agile c’est une organisation de travail en cycles courts qui permet aux équipes de développement d’un projet de le gérer de manière souple, adaptative et itérative. Elle laisse place aux changements et/ou à l’évolution en fonction des besoins. Cela veut dire que quand on utilise les méthodes agiles pour gérer un projet, celui-ci ne sera pas figé, il est en évolution constante pour s’adapter aux besoins des utilisateurs.

Reconnues pour favoriser la créativité et engendrer l’innovation, l’adoption des méthodes agiles ont fait le succès de grosses entreprises. Spotify a par exemple révolutionné son mode de management en appliquant un management type start-up à celui d’une grande entreprise. Cela passe par un modèle d’organisation de petites équipes de production. Composées de 4 à 6 personnes, elles évoluent sur un projet en toute autonomie. Netflix, célèbre entreprise californienne qui a popularisé la VOD par abonnement sur internet, a connu une croissance rapide devenant un nouveau géant des médias. Et si Netflix connait autant de succès c’est parce qu’elle est aujourd’hui l’une des entreprises les plus agiles. En novembre dernier elle avait d’ailleurs annoncé que son contenu serait disponible hors streaming, une fonctionnalité qui existait déjà chez les concurrents mais qui a été pensé différemment chez Netflix offrant un certain nombre de capacités autres que les autres services de streaming. Une preuve que pour être le plus agile, il suffit parfois d’évaluer constamment le paysage de son industrie pour savoir où il faut adopter des changements…  Etre autonome, placer l’utilisateur au centre, cocréer le service avec lui, évaluer en permanence le service apporté, c’est tout cela que supposent les méthodes agiles.

Comment les appliquer à la formation professionnelle ?

1- Construire des parcours : il faut pouvoir répondre à des compétences précises et permettre aux collaborateurs de faire évoluer leur portefeuille de compétences tout au long de leur carrière. A nous, ingénieurs pédagogiques de d’utiliser toutes les ressources à notre disposition pour que ces parcours soient cohérents et adaptés à chacun. Le « blended learning » nous offre aujourd’hui une boîte à outils extraordinaire.

2- Cocréer : non aux formations sur étagères !  On construit la formation avec les stagiaires et aussi avec les managers pour comprendre au mieux leurs besoins.

3- Evaluer : accompagner les collaborateurs avant, pendant et après leur formation pour que leur formation leur soit adaptée quand ils se rendent en formation. Leur temps est précieux ! Et pour ensuite être sûr que la formation corresponde toujours aux besoins.

Le résultat ? L’efficacité :-) C’est que nous essayons de faire au quotidien. Lorsque nous créons une formation nos équipes deviennent de véritable chef de projet pédagogique où l’agilité est devenue indispensable. Pour cela les équipes de l’UDI partent des besoins des apprenants et de leurs objectifs. Nous structurons notre projet pédagogique sur des objectifs pédagogiques et sur des itérations. Pour cela nous créons des pilotes (formations-test) qui correspondent au maximum aux attentes des bénéficiaires finaux et aux objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés dans le cahier des charges. Les retours obtenus à l’issue de cette phase de test permettent de réajuster la formation rapidement en impliquant à tout moment les utilisateurs voire de proposer de nouveaux outils avant la généralisation de la formation. On ne peut pas avoir d’idée préconçue, pour chaque formation. A l’UDI on évalue (les besoins), on teste (les formations) et on réajuste sans cesse, bref on travaille en mode agile !

Pour résumer, peu importe le secteur et la taille de l’entreprise la méthode agile en plus d’être épanouissante pour les salaries, permet de réaliser davantage et ce quel que soit le soit le domaine, y compris dans la formation… 

Et si vous avez encore besoin de comprendre la philosophie de l’agilité un rendez-vous incontournable est organisé en France et dans le monde depuis 2010 avec « L’Agile Tour » ! 

Sources :

http://www.usine-digitale.fr/article/comment-netflix-a-revolutionne-les-rh-dans-la-sillicon-valley-et-ailleurs.N356636

http://www.journaldunet.com/management/expert/66444/comment-la-methode-agile-revolutionne-le-management.shtml

http://www.formation-professionnelle.fr/2015/09/07/ce-que-la-methode-agile-peut-apporter-aux-projets-de-formation/