Les dernières infos que vous n’aviez peut-être pas vues …

Le 21/06/2022 Par Equipe UdI
Chaque trimestre, l’UdI revient sur les actualités les plus marquantes des 3 derniers mois.

Cette fois-ci, c’est la thématique des trains et de l'environnement que nous allons évoquer avec le développement des rails pour réduire l’empreinte carbone, l’innovation facteur de réduction des émissions de CO2, la digitalisation et la décarbonation du transport ferroviaire, le premier TER hybride et le développement du transport ferroviaire avec Salcef.

1.    Le développement des rails pour réduire l’empreinte carbone

Lors du sommet ferroviaire européen qui s’est tenu le 21 février dernier, 24 dirigeants d’entreprises ferroviaires européennes et ont réclamé lors de cette conférence “un nouveau pacte ferroviaire européen” avec un investissement européen massif. Car en effet, pour une même distance, un trajet en train émet 100 fois moins de CO2 que le même trajet en avion et jusqu'à 40 fois moins que le même trajet en voiture.

A noter d’ailleurs, qu’en France, a été acté le financement de 5 premiers projets de trains légers et de systèmes ferroviaires adaptés aux trains légers, projets choisis par le consortium du projet "Trains légers innovants", mené par SNCF pour faire émerger les innovations nécessaires pour construire un système ferroviaire modulaire et frugal adapté aux lignes de desserte fine du territoire. Les premiers résultats ont été communiqués suite à l’appel à la manifestation d’intérêt portant sur la digitalisation et la décarbonation du transport ferroviaire.

Sont évoqués des trains plus légers, moins coûteux et des éléments de voies et de signalisation plus sobres. Cela permettra de développer l’offre de transport et d’améliorer l’équation économique de ces lignes. Divers projets et solutions innovantes ont déjà été mis en avant et permettraient de réduire 30% les coûts totaux d’un système pour une desserte donnée d’ici 2029.

2.    L’innovation pour réduire les émissions de CO2
Pour construire le nouveau métro, la Société du Grand Paris explore des solutions pour limiter au maximum les émissions de dioxyde de carbone. Parmi les innovations qu’elle suggère, les voussoirs ultra bas carbone qui limitent le recours au ciment. Beaucoup moins énergivore, ces voussoirs, développés par VINCI Construction et Ecocem France, ont subi des tests qui paraissent concluants. Ils arriveront donc sur la ligne 18, vers la gare aéroport d’Orly au printemps 2022.

3.    Le premier TER hybride
Après plusieurs mois de transformation et d’essai, la première rame de TER hybride conçue par SNCF et Alstom a été présentée et mise en exploitation au printemps.
Cette innovation a pour ambition de répondre aux objectifs de décarbonation du parc TER tout en améliorant l’expérience voyageur. Le TER Hybride fait partie des solutions sur lesquelles la SNCF est engagée, aux côtés des Régions, pour faire plus de trains régionaux et moins de CO2.

4.    Hyperloop, le train futuriste
Hyperloop est un concept de transport encore à l’étude lancé en 2013 par l’américain Elon Musk, avec l’idée d’un train « futuriste » circulant à plus de 1000 km/h.
Il utiliserait moins d’énergie que d’autres transports car il serait propulsé par des aimants et réutiliserait son énergie lors du freinage à son arrivée. Ce serait un transport propre, il réduirait le coût environnemental où l’on pourrait profiter d’un espace 100% personnalisé.

5.    Un tunnel ferroviaire pour relier la Finlande et les pays baltes à l’Europe
Un tunnel ferroviaire traversant la mer entre la Finlande et l’Estonie ? C’est le projet ambitieux de l’entreprise finlandaise FinEst Bay Area Development.
La mise en place de ce projet va me permettre de réduire le temps de trajet actuel de deux heures en ferry à seulement 20min en train. De plus, le tunnel permettra de supprimer le statut d’île de la Finlande et se connectera à l’Europe par le rail tout en attirant de nouveaux clients. Si tout se passe bien, le tunnel devrait être achevée d'ici la fin de 2024.

Photo : CC0 Domaine public