LA MINUTE DU FORMATEUR

Le 01/09/2022 Par Equipe UdI
A la rencontre de François- Xavier DUGOURD


Bonjour François-Xavier, quelle est la ou les formations que vous animez ?

J'anime la formation RESELU, « Réussir ses relations avec les élus ». Beaucoup de cadres de Réseau sur les territoires sont amenés à travailler avec les collectivités territoriales, et en particulier avec leurs élus. C’est un monde complexe, diffèrent de l’entreprise. L’objectif de la formation est de les aider à mieux comprendre cet univers, mieux connaître les décideurs territoriaux et avoir des clés pour les convaincre, si besoin. Il faut que ces élus deviennent des alliés pour les actions qu’ils ont à mener dans les territoires. 


Depuis combien de temps formez-vous ? 

Depuis 6 ans. 


Quel est votre parcours aujourd'hui ? 

J’évolue dans ce monde des collectivités territoriales depuis plus de 25 ans. Après avoir occupé plusieurs postes de direction de cabinets, je suis aujourd’hui élu départemental et régional. 


Qu’appréciez-vous en tant que formateur à l’UdI ?

 J’apprécie d’abord le cadre dans lequel nous travaillons. L 'accueil et la disponibilité du personnel, l’accompagnement pédagogique, la qualité des locaux donnent des conditions de travail optimales pour les formateurs et les stagiaires. Par ailleurs, en face de moi, j’ai des personnes qui ont de vraies appétences pour le sujet et qui sont motivées à progresser dans ce domaine. C’est d'autant plus enrichissant et stimulant pour tous.


Qu'est-ce qui vous semble important dans l'animation de vos formations ? Y a-t-il des points de vigilance ?

Le plus important, c'est d'être au plus près de leurs préoccupations et de leurs attentes. C'est la raison pour laquelle nous avons conçu avec l’Université une enquête préalable auprès des futurs stagiaires :  un retour d'expérience sur un exemple concret de relation avec les élus et les difficultés qu’ils ont rencontrées à cette occasion. L’objectif est d’être, le jour de la formation, le plus pratique et le plus opérationnel possible par rapport à leurs besoins. 


Une astuce justement pour maintenir l'attention des stagiaires et favoriser l'apprentissage ?

Organiser également des échanges entre eux. L’intérêt de cette formation, c’est aussi le partage de bonnes pratiques. Qu’ils puissent évoquer des expériences négatives qu’ils ont vécues, mais aussi des actions réussies avec les élus. Je m’attache à les faire parler le plus possible.


Quel est votre meilleur souvenir en formation ?

Est-ce qu'il y en a un précisément ?  Non, c'est toujours positif. A la fin de la formation, voir les sourires, écouter les commentaires à chaud et la façon dont on se dit au revoir démontrent l'intérêt qu'ils ont pu y trouver. Cela se retrouve également dans les évaluations. 


Votre référent formation : maître Yoda pour l’auto-apprentissage où Robin Williams dans le cercle des poètes disparus pour l'émulation collective ?

C'est plutôt l'esprit Robin Williams. Cette journée passée ensemble doit être interactive, ouverte, vivante.  Chacun a des choses à dire, des choses à faire, et peut contribuer à l'objectif d’améliorer ces relations avec les élus. Ils ne doivent pas avoir peur de cette relation, en mesurer tout l’intérêt pour être perçu comme des partenaires incontournables et respectés dans les territoires.


Retrouvez le programme de la formations de François-Xavier sur monudi.com