Les 5 dernières actus liées à la pédagogie à suivre de près ! (sept. à déc. 2022)

Le 14/12/2022 Par Equipe UdI
En cette fin d'année, nous abordons les thématiques de la pédagogie et de la formation de ces quatre derniers mois avec le principe de brièveté, transformer un exposé en une séquence pédagogique active, l’amnésie numérique à travers le mobile learning, l’organisation apprenante et ses pratiques ou encore la pédagogie du débat-éloquence.

Comment transformer un exposé en une séquence pédagogique active ? 

La passivité est mère de tous les vices en pédagogie. Et l’exposé du formateur suscite trop souvent cette passivité. Pour favoriser ces apprentissages, le formateur doit réduire toutes les « séquences passives » en formation et les remplacer par des temps d’activité, de réflexion, de production de connaissances par les apprenants. 

Voici trois techniques que nous proposons à nos apprenants pour remplacer le classique exposé par des techniques réellement actives : le Quiz Starter, le FAQ, “la formation dont je suis le héros”. 

https://www.blog-formation-entreprise.fr/transformer-expose-sequence-pedagogique-active/  


Une organisation apprenante et ses pratiques diverses 

L’organisation apprenante est déjà un concept ancien. Remis au goût du jour ces dernières années, il apparaît aujourd’hui comme une « nouvelle » tendance de la formation. 

Le renouveau de cette notion dans le monde de la formation en entreprise, peut s’expliquer par le besoin de sortir du modèle hégémonique de la formation formelle en salle de formation. Les consultants, formateurs et start-up EdTech ont trouvé dans ce concept une façon de valoriser les pratiques innovantes en formation.  

https://www.blog-formation-entreprise.fr/organisation-apprenante-pratiques-tres-diverses/ 

 

“Celui qui sait parler sait aussi quand il faut parler” 

Le rôle du formateur est de rendre autonomes ses apprenants sur l’objet de son enseignement. Il doit être capable de s’effacer pour laisser les apprenants tisser une relation personnelle avec le contenu de la formation.  

Le formateur sent, à certains moments, qu’il doit se taire et laisser ses apprenants se questionner et chercher la solution. Il faut donc parfois couper court ! S’arrêter de parler pour laisser penser vos apprenants. La mémorisation est un processus lent, l’apprentissage l’est tout autant. 

https://sydologie.com/2022/08/la-rhetorique-du-formateur-episode-3-le-principe-de-brievete-ou-de-lart-de-tailler-dans-le-vif/ 

 

La fin du mobile learning ? 

Le mobile learning c’est l’outil du monde de demain. Alors que penser des neuroscientifiques qui disent que le mobile learning détruit de la mémoire ? 

On peut parler d’amnésie numérique, souvent considérée comme une paresse intellectuelle. Mais elle suppose en réalité un choix conscient de mode de stockage des données, et une vraie réflexion sur ce que l'on va confier à l'appareil et comment. Mais l’amnésie numérique est irréversible... 

https://www.focusrh.com/tribunes/l-amnesie-numerique-sonne-t-elle-la-fin-du-mobile-learning-par-stephane-diebold-34751.html 

 

Scénariser son cours avec la pédagogie du débat-éloquence 

Quelle que soit la méthode d’approche du formateur, le but reste le même : mieux transmettre les connaissances et faciliter l’apprentissage. Connaissez-vous la pédagogie à travers le débat-éloquence? 

Cette approche est basée sur 5 points : 

La scénarisation 

L’initiation et l’incitation à la prise de parole en public 

L’initiation à l’analyse de la motion : les faits, les lois et les valeurs 

Le débat  

L’évaluation et la conclusion de la leçon 

L’approche est innovante et permet aux apprenants de développer l’esprit de synthèse et critique, d’accepter la contradiction, d’apprendre à travers le loisir etc. 

https://cursus.edu/fr/25864/scenariser-son-cours-avec-la-pedagogie-du-debat-eloquence